Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Comment limiter les frais d’itinérance en vacances

ROAMING Trouver le chemin du musée, la meilleure pizzeria ou appeler pour réserver: à l’étranger aussi, les téléphones portables sont pratiques. Mais les coûts peuvent être exorbitants. Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Facture d’itinérance? Voici un souci qui ne taraude pas les habitants de l’Union européenne lorsqu’ils partent en vacances dans un pays européen. Les frais de roaming y sont bannis depuis 2017. Et, en avril dernier, le Parlement européen a décidé de prolonger de dix ans l’interdiction faite aux opérateurs de faire payer coups de fil, SMS et transferts de données depuis un autre pays européen.

Pendant ce temps, les Suisses continuent de débourser, année après année, plus de 310 millions de francs lorsqu’ils utilisent leurs téléphones portables dans un pays de l’UE, selon des chiffres de l’Office fédéral de la communication. Maigre consolation, depuis l’été dernier, les opérateurs suisses n’ont plus le droit de recourir à certaines méthodes pour nous faire payer encore plus. Les conversations sont facturées à la seconde près, et non plus arrondies à la minute supérieure. Et les utilisateurs doivent pouvoir fixer une limite mensuelle pour l’itinérance. Toutefois, certains opérateurs contournent la réglementation en fixant, par défaut, des limites de plusieurs centaines de francs. Le Département fédéral en charge de la communication (DETEC) ne prévoit pas de serrer la vis mais «observe et analyse» les effets des mesures entrées en vigueur l’an dernier.

C’est donc au consommateur de prendre les précautions pour éviter les mauvaises surprises. Voici nos conseils pour limiter les frais d’itinérance en vacances:

  • Achetez une carte SIM prépayée sur le lieu de vos vacances. Cela permet de surfer et de téléphoner nettement moins cher à l’étranger qu’avec une carte SIM suisse (lire «Acheter une carte SIM sur place»). Inconvénient: vous n’êtes pas joignable à votre numéro habituel. Certains téléphones ont de la place pour deux cartes SIM. Si ce n’est pas le cas du vôtre, il existe aussi la possibilité d’avoir recours à une e-SIM, une puce numérique que l’on peut enregistrer sur son téléphone. Cela permet d’avoir votre SIM habituelle sous forme numérique et la carte prepaid étrangère placée dans le compartiment SIM du téléphone.
  • Consultez les options «étranger» de votre opérateur si vous ne souhaitez pas acheter une SIM sur place. La plupart proposent des forfaits d’itinérance à partir de 10 fr. Certains forfaits prévoient 60 minutes d’appel à l’étranger. D’autres contiennent des paquets de données: 500 MB suffisent pour téléphoner par Skype et vérifier de temps à autre une adresse sur Internet, mais 1 à 2 GB sont plus confortables pour surfer. Avec un tel forfait, l’option «données à l’étranger» doit être activée.
  • Utilisez le WIFI de l’hôtel et désactivez les données à l’étranger sur votre téléphone. Cela vous évitera une facture astronomique. Marche à suivre:
    • IPhone: →Réglages→Données cellulaires→Options→Données à l’étranger: cette option est désactivée lorsque le bouton est gris.
    • Android: cherchez l’onglet «Données mobiles» qu’il faudra décocher. La démarche dépend des modèles et des systèmes d’exploitation. Généralement, il faut aller dans les Paramètres→Connexions→Réseaux et Internet→l’option se trouve sous «Réseaux mobiles» ou «Cartes SIM»
  • Désactivez la combox. Les messages laissés coûtent, même si vous ne les écoutez pas. Voici les codes pour désactiver la messagerie selon les opérateurs:
    • Swisscom: #21#
    • Sunrise: #145#
    • Salt, Wingo, M-Budget, Coop Mobile: ##004#
      Puis terminez en appuyant sur la touche appel.

      Voici les codes qui permettent de réactiver la boîte vocale:
    • Swisscom: **21*4186 Numéro de portable #
    • Sunrise: *145#
    • Salt, Wingo, M-Budget,
    • Coop Mobile: **004*+4186 Numéro de portable #

Marc Mair-Noack / Christian Gurtner / sp